• l'expansion

    l'expansion

    6 mois de travaux, dès la fin des moissons, les travailleurs des Bormuls de l'est sont arrivé au Krak rejoints par la caravane des transporteurs de bois du clan Erickson.

    Les prisonniers avaient préparés des tonnes de brique d'adobe ( terre cuite au soleil) qu'ils chargèrent ensuite sur les éléphants des Paladins.

    Le départ fut assez réjouissant, les travailleurs aidés des Gnomes de Calandraa, protégés par les Soldats du Krak de la triade, mirent au jour les vestiges de la route Shoon, a quelques dizaines de centimètres sous la piste.

    Plus le groupe se rapprochait du funduq plus l'évidence se faisait: la piste du Lammasu est une ancienne route qui semble remonter bien avant les Shoon, mais qu'ils utilisaient encore 500 ans auparavant. Les vestiges des champs, citronniers maigrelets, amandiers et oliviers furent a nouveau reliés aux puits réhabilités et aux conduits d'irrigation qui bordent la route. Les prêtresses de Shauntea et les druides de Sylvanus s'attelèrent a parcourir les terres proches du Krak afin de les bénir pour accroître la future production.

    Puis le Funduq fut en vue, a l'insistance de la Triade, il fut décidé de reconstruire sur les bases un fortin, défense utile a mi chemin des terres des Bormuls de l'est. Les terres alentours furent aussi ensemencées et reliées aux anciens réseaux d'irrigation, ce fut le travail le plus dur.

    Puis ils reprirent les travaux sur la route : déblaiements, repavements, nettoyage des rigoles d'irrigation, une tache simple, éprouvante mais moins pénible que celle attendue, l'ancienne route ( peut être une route Naine?) s'avéra bien conservée sous l'amas de terre et de sable poussés par l’érosion du sol et les vents du sud.

    Puis ils rejoignirent le fleuve Yth avec deux mois d'avance sur les prévisions!

    Le conseil se réuni alors afin d'envisager d'annexer l'ancienne ville minière bordant l'Yth vers l'Ouest: ce qui fut fait.

     

    La ville protégée par les flancs d'un Canyon aux passages étroits, dotés de murs partiellement conservés. Deux tours dont l'une surveillant les extérieurs, la plaine au sud. Ainsi qu'une séries d'habitats nécessitant quelques rénovations.

    Ainsi passèrent ces deux mois, prendre la ville, rouvrir la mine de sel, et lancer la plantation et l'exploitation des collines de chêne vert.